Historique

En mettant sur pied un premier symposium en 2011, la Fondation du Dr Julien souhaitait offrir un accès encore plus large au contenu sur la pédiatrie sociale en communauté. Elle est convaincue que le succès de sa mission passe aussi par la diffusion des savoirs et  la formation de la relève. La pratique de la pédiatrie sociale en communauté deviendra ainsi plus accessible dans l’ensemble du Québec, au plus grand bénéfice des enfants qui souffrent de l’impact des stress toxiques sur leur développement.

La première édition du Symposium de pédiatrie sociale en communauté s’est tenue les 1er et 2 décembre 2011 à Montréal. Plus de 165 intervenants ont été conviés à une formation en pédiatrie sociale, dans le cadre du modèle de médecine sociale intégrée développé par le Dr Gilles Julien. Ces deux journées ont porté principalement sur les trois grands thèmes au coeur de la pédiatrie sociale en communauté : la théorie de l’attachement, le concept de l’identité et celui de la résilience.

Le deuxième Symposium a eu lieu au Centre de sciences de Montréal, les 11 et 12 avril 2013. Il a permis d’engager une réflexion sur les principaux enjeux concernant les impacts des stress toxiques qui nuisent au développement des enfants. Une dizaine de conférenciers internationaux et nationaux ont participé à cette rencontre qui a rassemblé 250 participants.

Le troisième Symposium a eu lieu les 10 et 11 avril 2014 à l’Espace Réunion, à Montréal. Cette édition s’est déroulée sous le thème « Des bonnes pratiques à l’innovation en pédiatrie sociale en communauté » et elle se voulait une occasion pour les différents professionnels du mouvement de pédiatrie sociale en communauté au Québec de présenter des exemples d’interventions sur le terrain, adaptées aux milieux.

Le quatrième Symposium a eu lieu les 17 et 18 septembre 2015 au Centre de sciences de Montréal. Il a permis d’aborder les enjeux de la mesure de la qualité de vie liée à la santé et à l’intérêt supérieur de l’enfant. Des conférenciers internationaux, ainsi que de nombreux exposants ont ainsi pu partager leur expertise avec plus de 350 participants.